Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Ce que je souhaite vivre et faire vivre à ma femmeDepuis des années, je ne pense qu’à une seule chose, faire de ma femme une libertine sans aucune limite…mais elle ne veut pas en entendre parler, ce qui fait que, plus le temps passe et plus j’ai envie de l’amener à envisager des rapports (et notamment sexuels évidemment) avec d’autres hommes. Je rêve de la convaincre de tenter au moins une expérience et pour être sûr qu’elle apprécierait, je voudrais qu’elle commence par coucher avec des blacks. Leurs magnifiques queues pourraient alors êtres mes meilleurs atouts pour lui donner envie de poursuivre cette expérience.Plus jeune, elle a, quelquefois, goûté à d’autres mâles après dispute entre nous et j’avoue que, si la première fois, j’en ai éprouvé un peu de jalousie, je dois reconnaître que cela m’a également beaucoup excité. Je l’imaginais avec celui qui l’avait baisée (elle était partie deux semaines aux Antilles) profitant du fait qu’elle était en colère contre moi, il n’a eu aucun mal à l’amener dans son lit et je sais aujourd’hui qu’elle avait alors beaucoup apprécié ce rapprochement avec lui et lui avait aussi donné beaucoup de plaisir durant ces quinze jours. Elle s’était donnée totalement au point d’être tombée amoureuse de lui et d’avoir envisagé de me quitter pour lui. Heureusement, dès son retour en métropole je l’avais ramenée dans le “droit”chemin, la faisant profiter de mon expérience….elle n’avait alors que 24 ans et moi bientôt 42….En pensant à ce qui s’était passé entre eux, je l’imaginais en train de faire l’amour avec ce jeune homme de son age, s’offrant à ses lèvres, à ses mains, lui donnant son corps de jeune femme et jouissant tous les deux de leurs sens…et cela m’excitait terriblement. Je me branlais parfois en repensant à eux…Depuis cette aventure, elle en a eu quelques autres et je pense que je n’ai pas toujours su quand elle me trompait. Peu importe, puisque aujourd’hui, je ne rêve que de cela, être cocu et surtout, savoir qu’elle aime se faire baiser. C’est pour ça que je voudrais qu’elle ait des amants blacks afin qu’elle devienne accro à leurs queues d’ébène et ne puisse plus s’en passer. J’aimerai donc la convaincre de tenter au moins une expérience avec un (deux serait un plus) black qu’elle accepterait de rencontrer, à l’hôtel, pour une première baise interraciale le tout avec ma bénédiction et si possible sous mes yeux. Je souhaiterai un black relativement jeune, entre 30 et 40 ans, vigoureux, vaillant, vicieux avec une belle gueule et une grosse queue.Une fois trouvée cette perle rare, je lui communiquerai le numéro de la chambre d’hôtel que j’aurais retenue pour le sacrifice et y emmènerai ma femme afin de l’attendre dans une folle impatience.J’imagine la suite… Moussa (c’est ainsi qu’il se prénomme) arrive, il frappe à la porte dont je lui ai donné le numéro. elle attend frémissante mais aussi inquiète… elle lui ouvre, je suis spectateur et je vois qu’ils semblent se plaire l’un à l’autre. Rapide présentation “Moussa, je te présente ma femme Coralie , Coralie voici Moussa” et sitôt fait, ils s’embrassent sur les lèvres dans un baiser long, long, je vois leurs langues se mélanger, les mains du mâle s’égarer sur la croupe de ma femme, sur ses seins, il la serre contre lui et j’imagine qu’il bande déjà. Elle le caresse doucement, ses mains enserrant son buste, l’une d’elle se glissant entre leurs deux corps, je pense qu’elle veux toucher la queue de son futur amant pour en apprécier la vigueur. Là, dans cette chambre, devant moi, je le vois la déshabiller petit à petit. Il lui enlève son chemisier et sa jupe, la laissant en soutien gorge, culotte et porte-jarretelles (sous vêtements noirs qu’elle a choisi et qui tranchent sur sa peau blanche)J’adore la regarder s’occuper de son partenaire, voir ses mains découvrir le corps de son futur amant, ses lèvres s’ouvrir sous celle de son étalon, entendre ses soupirs d’impatience après qu’à son tour, elle ait dénudé son étalon dont la bite énorme jaillit contre elle. illegal bahis Elle découvre alors le sexe turgescent, tendu, gonflé d’envie pour elle, le gland noir gonflé, les couilles rondes et bien pleines, prêtes à la féconder mais aussi et surtout à se vider dans sa bouche avide et gourmande. Je l’imagine, sous les mains de son mâle d’un soir (ou plus qui sait?), il lui caresses les seins après lui avoir enlevé sous soutien gorge qu’il me jette en offrande, ses lèvres se posent sur le téton que ses dents mordillent lui arrachant des soupirs de désir, ses mains descendent le long de ses hanches, s’attardent sur ses fesses, s’immisçant dans sa culotte humide puis prenant possession de sa chatte. Je vois les doigts s’agiter sous le fin tissu de dentelle, cependant qu’elle écarte légèrement les cuisses pour lui faciliter l’accès dans son sexe. “Enlève moi ma culotte” lui susurre t’elle à l’oreille, ce qu’il s’empresse de faire immédiatement portant celle-ci sur ses lèvres. Je bande comme un âne en les regardant se tripoter, j’ai hâte qu’il la plante, la défonce, la fasse jouir comme une vraie salope…mais …il l’entraîne vers le lit, cependant que, assis dans un fauteuil, je me déshabille à mon tour afin de pouvoir me toucher et me branler en les regardant. Il lui demande de sucer sa queue “prends moi dans ta bouche et avale ma queue chérie, je veux te baiser la bouche devant ton cocu”…Je suis aux anges, j’aime qu’il lui parle ainsi comme à une prostituée qu’il aurait payée pour se faire sucer…Et elle, elle adore sucer et le fait comme une vraie professionnelle, j’adore quand elle me suce et qu’ elle avale mon foutre chaud. J’espère qu’elle sucera son amant à fond et qu’il lui giclera sur la figure…Debout devant elle, elle à genoux devant lui, elle l’attire vers sa bouche ouverte et je me demande comment une si grosse bite va pourvoir entrer dans sa bouche qu’elle ouvre au maximum. Le gland se pose contre ses lèvres, elle sort sa langue et lèche cette queue faite pour le plaisir des femmes (et des femmes blanches bien sûr) cependant qu’elle le tient par les hanches accompagnant le mouvement de va et vient qu’il imprime à son bassin pour lui baiser réellement la bouche. Elle avale cette magnifique queue autant qu’elle le peut mais ne peut toutefois l’avaler entièrement. Il butte au fond de sa gorge entraînant chez elle des hoquets tant il lui pilonne le fond de la gorge.Elle s’attache à lui offrir le plus profond de sa gorge, il la stimule “vas y, ouvre bien ta bouche, avale moi salope, fais moi du bien, bouffe moi la queue, tu n’as pas du en avoir souvent de telle taille” et c’est vrai qu’elle n’a pas du avoir souvent le plaisir de sucer une telle queue. Elle a, quelques temps avant que nous vivions ensemble, couché avec un arabe bien monté mais pas aussi viril que ce black, et elle avait aimé sa bite et surtout sa façon un peu brutale de la baiser et surtout de l’enculer (ce qu’elle me refuse encore, je n’ai jamais pu la sodomiser, ma queue étant trop grosse me dit elle). J’espère, au fond de moi, que son black arrivera à la convaincre de se laisser défoncer le cul et qu’elle finira par aimer ça. Les blacks et les beurs sont friands de sodomiser les femmes (et les hommes aussi dit on….). Après de longues minutes à lui pilonner la bouche, il la relève et lui demande de se mettre à quatre pattes sur le lit. “Je vais te bouffer la chatte maintenant que tu es bien mouillée” lui dit il. Elle ne se fait pas prier et s’installe, épaules et visage plaqués sur le lit, fesses relevées, elle écarte, elle même sa chatte afin de la lui offrir et de sentir la langue de son amant la fouiller et s’attarder sur son clitoris. Il se penche vers ce cul, plante sa langue dans le vagin de cette femelle en chaleur l’amenant à gémir sous ses coups de langue. Il lui nettoie copieusement la chatte et j’entends les bruits de succions qu’il lui prodigue “oh, continue, plus profond, c’est trop bon, j’aime que tu me lèches, j’adore ça chéri”…elle maintient ses cuisses illegal bahis siteleri bien écartées ainsi que les lèvres de sa vulve gonflée de désir, il lui bouffe littéralement la chatte, glissant parfois un doigt dans son anus ce qui la surprend et provoque chez elle un léger mouvement de ses hanches mais elle reprend bien vite sa position de soumise. “Oh Moussa, j’aimerai que tu me lèche l’anus aussi” dit elle et lui de répondre aussitôt à cette demande. “Oui, je vais lubrifier ton cul, je vais te le préparer, l’ouvrir et te le chauffer” dit il tout en lui claquant les fesses…Oh que j’ai hâte qu’ils aillent plus loin. J’ai hâte de voir sa belle queue investir la chatte de ma femme, s’enfoncer en elle, jusqu’aux couilles, voir ces dernières s’écraser contre son cul et l’emporter vers une jouissance folle. Je veux qu’elle devienne folle de plaisir sous ce mâle plus jeune de près de 20 ans qu’elle et qui, je le souhaite et je l”espère, saura la soumettre à ses désirs les plus osés, les plus pervers, je voudrais qu’il fasse de ma femme “Sa Femelle” et qu’elle devienne son esclave sexuelle. S’il sait se servir de sa queue, il devrait, sans difficulté, la rendre docile et amoureuse et en faire ce qu’il voudra, en tout cas c’est ce que je lui ai expliqué lorsque je l’ai contacté et lui dit ce que je recherchais pour ma femme. Après lui avoir copieusement bouffé la chatte et le cul, il la branle un peu, glissant un, puis deux, et trois doigts dans la chatte…Peut être veut il la fister afin d’élargir sa chatte a profit de sa magnifique bite (que, moi aussi, je sucerai volontiers).Elle soupire de plus en plus, gémit, voila plus d’une heure qu’ils se chauffent tous les deux et moi, je n’en peux plus de bander, j’ai envie de les voir jouir, de les voir s’unir sexuellement, de les entendre gémir de plaisir avant d ‘exploser l’un dans l’autre. Je voudrais qu’il la féconde et qu’ensuite, après qu’il se soir retiré de son ventre, je puisse lui lécher la chatte, couché sous elle bouche ouverte attendant que le sperme ressorte de cette femelle amoureuse et comblée, sperme mélangé à sa cyprine et dont je vais me régaler tout en me branlant. Se plaçant derrière elle, il la prend par les hanches, présente son énorme verge devant le vagin de ma femme et après s’être frotté plusieurs fois contre sa chatte, l’introduit dans son ventre lui arrachant des gémissements de plus en plus forts “oh, que c’est bon, Moussa, prends moi bien, profondément, je veux être à toi Moussa, mon mari est d’accord, pour que je sois tienne”. Lui la baise d’abord lentement, profondément, je vois la chatte totalement distendue enserrer le membre puissant de son amant, elle projette ses fesses vers lui cependant qu’il la maintient fermement par les hanches “tu aimes ça Coralie lui dit il, tu aimes ma queue, tu la sens bien ?” “Oh oui, Chéri, j’aime ta queue, je l’adore, elle me fait du bien, plus que celle de mon cocu de mari, je veux être ta femme, ta femelle, ton esclave, fais moi jouir chéri, vide toi en moi, remplis moi de sperme, donne moi ta semence et féconde moi”. Plus j’entends ma femme parler, plus je bande, plus j’ai envie qu’il en fasse vraiment “Sa” femme et qu’elle devienne pour moi, une complice, simplement une copine qui me racontera ses aventures sexuelles. La savoir comblée sexuellement par un amant dont elle serait amoureuse me comblerait aussi et je me contenterai de la baiser, quand elle le voudra, si elle en a envie et uniquement ainsi. Je vois Moussa se crisper sur les hanches de ma femme, je pense qu’il ne va pas tarder à gicler en elle “Je vais te remplir salope, je vais me vider les couilles dans ta chatte de femelle blanche, t’inonder de foutre de black et tu vas être bien pleine” lui dit il et elle de renchérir “Oui, chéri, oui Moussa, vide toi en moi, remplis moi de foutre, féconde moi et quand tu auras joui dans mon ventre, je serai alors totalement tienne et si tu es d’accord, mon mari me nettoiera la chatte en espérant que tu rebanderas vite pour me reprendre canlı bahis siteleri encore et encore”. “tu es une vraie salope, tu aimes vraiment la bite Coralie chérie, et j’aime ça, je vais te féconder comme tu le veux, exploser dans ton ventre et te défoncer littéralement”. Et, tout en disant cela, je le vois se plaquer contre le cul de ma femme, se maintenir fermement en elle et j’imagine le flot de sperme envahir le vagin de ma femme…après quelques longues secondes durant lesquelles il va se vider en elle, je l’entends, elle, jouir comme une folle sous la bite de son nouvel amant “ho que c’est bon mon amour, que tu me fais du bien, j’aime…j’aime , je veux que tu me prennes encore chéri, que tu me défonces devant mon cocu, souvent, très souvent”. Après quelques instants, ils se séparent, elle ne bougeant pas de sa place afin de me permettre de glisser mon visage sous sa chatte dans l’attente du sperme chaud qui bientôt va ressortir de son ventre. Moussa lui présente alors à nouveau sa queue pour qu’elle le suce pendant que je la lèche et que je goûte la semence de son amant et sa cyprine : j’aime ça, c’est humiliant mais j’aime et j’espère qu’il fécondera souvent ma femme afin de m’offrir, tous les deux, leurs jouissances mélangées. J’entends Coralie sucer son amant, il lui parle “vas y, salope, suce, nettoie moi la queue, lèche mon gland, bouffe moi les couilles, prends les dans ta bouche, j’aime ça”. “Oui chéri, baise moi la bouche et donne moi tes couilles pour que je les lèche, que je les suce que je les mange”. De mon coté, je m’attache à bien lécher toutes les traces de cette saillie, ne laissant aucun recoin de cette chatte non visité par ma langue gourmande. Moussa l’a copieusement remplie, et j’avoue que je n’ai jamais, pour ce qui me concerne, éjaculé aussi abondamment que lui, il ‘a littéralement”remplie” et je me régale…Après avoir nettoyé ma femme, Moussa la reprend en main pour poursuivre cette soirée car nous avons toute la nuit…mais sans doute ne resterons nous pas ici aussi longtemps, car, s’ils le veulent, nous pourrons ou plutôt ils pourront poursuivre ces jeux à la maison où ils seront plus tranquilles surtout s’ils veulent s’isoler tous les deux, ce que je leur propose dés lors et ce qu’ils s’empressent d’accepter et je les comprends. “Rentres tout seul chéri, moi je rentre avec Moussa” me dit ma femme, ce que je comprends également. Rapidement je me rhabille les laissant jouer tous les deux et je m’éclipse afin de leur préparer un petit verre pour leur retour. Finalement ils rejoindront la maison une petite demi heure après, Coralie ayant juste remis sa jupe et son chemisier, Moussa s’étant revêtu totalement. Après une petite collation, ils reprendront leur jeu, flirtant devant moi sans aucun gêne. Afin de laisser ma femme profiter au mieux de son nouvel amant, je leur cède la chambre conjugale et m’installe dans une des chambres d’amis, bien sûr celle située juste à coté de la notre, j’espère ainsi entendre leurs ébats tout en me branlant. “Je vous abandonne, je vais me coucher “leur dis je “bonne nuit à vous deux et soyez heureux” , ce à quoi ma femme me répond “Merci, Nous n’allons pas tarder à le faire aussi car j’ai hâte de me faire baiser à nouveau, c’est tellement bon avec Moussa, que je veux encore et encore me donner à lui, tu comprends ça mon chéri ? Bonne nuit à toi et à demain matin”. Et moi de lui répondre “Oui, à demain matin, mais surtout, n’oublie pas, ne te laves pas avant de venir me porter mon petit déjeuner, fruit de votre union ok ? je veux, moi aussi, boire encore et encore vos jouissances mélangées, bonne nuit mon amour et rends Moussa heureux avec tes mains, ta bouches pourquoi pas tes fesses aussi mais surtout entre tes cuisses, je t’aime” C’est ainsi que je les ai laissés rejoignant mon lit en célibataire cependant que ma femme devenait alors celle de Moussa cependant que je tendais l’oreille pour les entendre se donner l’un à l’autre pendant que je me branlais avant de dormir. Cette nuit là, Coralie m’a avoué s’être fait prendre plusieurs fois mais son amant ne l’a pas sodomisée…surement une autre fois..enfin je l’espère vivement et j’espère surtout qu’il saura lui faire apprécier.Je vous raconterai la suite de leur union prochainement.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32