Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Été en stageÉté en stageLors de mes études, nous devions faire des stages pour acquérir de l’expérience. Je me suis retrouvé avec 1 autre confrère d’école dans un petit appartement en Estrie. Nous travaillons sur des quarts de travail différents. Nous avons divisé la chambre en deux à l’aide d’un rideau. Lorsqu’il travaillait son 12 heures, j’étais en repos. Donc, nous dormions toujours seul dans la chambre. Sauf bien sûr pendant nos journées de repos.Une journée, une panne de courant força la fermeture de l’usine. Je suis entré plus tôt. Je me dirigeai vers ma chambre et me déshabilla pour aller prendre ma douche. Je trouvai bizarre qu’Alain était absent. Lorsque j’entrai dans la salle de bain, je trouvai Alain nu devant le miroir entrain de se faire la barbe. C’est la première fois qu’on se voyait nu. Sans le vouloir, nos regards se sont dirigés vers nos entres jambe, je me rasais toujours. Lui était assez poilue. On ne voyait pas beaucoup son pénis au repos contrairement à moi. Il est resté surpris que je me rase l’entrejambe? Je lui explique que c’est plus confortable l’été. Et les filles aiment mieux lorsque c’est rasé. Dans son cas, il n’avait jamais vraiment eu de relation avec des filles. On avait rencontré 2 filles dernièrement, mais on était encore en mode discussion.En embarquant dans la douche, en blaguant, je lui ai offert de l’aider à se raser s’il le voulait. Je sors de la douche et il est encore là, debout le rasoir en main. Un peu de gène s’installe. Je m’approche de lui et je lui dis qu’on va commencer avec les ciseaux. Il acquiesce en rougissant.Je vais chercher un petit banc et une paire de ciseau. Sans me rhabiller, je m’assois et commence à couper les poils de son pubis sans toucher a son pénis. Lorsque j’ai terminé, je prends son rasoir et commence à raser ses testicules et la base de son membre. Il commence à avoir une érection. Il s’excuse, mais je lui dis que s’est plus simple en érection la peau étant plus tendu, il y a moins de risque de coupure. Je prends son pénis en main et je le masturbe doucement. L’effet est immédiat, il bande aussitôt. Moi aussi, l’effet d’avoir un pénis en main accentue mon érection. Il s’en rend compte et me demande si je lui fais de l’effet. La situation est un peu gênante. Je termine le travail. Il en revient pas comment son pénis a allongé, toujours en pleine érection. Je vois que le bout de son gland commence à être humide. Je lui demande si c’est le rasage qui l’excite ou la vue de mon pénis en érection. Aucun mot ne sort de sa bouche. Quelques instants se passent sans que nous bougions, seulement là à nous observer. Il avança son bassin et sa queue s’appuya sur mes lèvres. Je suis resté légèrement surpris et je tournai ma tête. Il continua de pousser. J’avais maintenant le nez appuyé sur son ventre avec son membre humide me frottant la joue. Je commençai à embrasser nerveusement la base de son pénis, son ventre, ses testicules et je recule doucement vers son gland en lichant son membre. Son gland est sur le bord de mes lèvres et je prends le temps de regarder son urètre coulant de plaisir. Je sors la langue et je goûte son liquide pré éjaculatoire. Je le regarde, ses yeux sont fermés. J’ouvre la bouche et j’insère son membre lentement. Je suis vraiment excité. Je me masturbe doucement en essayant de prendre son membre entièrement dans ma bouche et en aspirant son gland lorsque me lèvres l’entourent. Après environ 1 minute, sans prévenir, il explose dans ma bouche. J’ai un mouvement de recul, mais c’est trop tard, ma bouche est rempli de sa semence et il termine d’éjaculer sur mon visage. Je regarde sa semence couler illegal bahis sur mon torse et j’éjacule à mon tour sur ses pieds. Il s’excuse de m’avoir éjaculé dans la bouche. Il n’avait jamais ressenti un plaisir comme celui qu’il venait de vivre. Moi aussi, l’avoir fait jouir et recevoir sa semence m’avait procuré un sentiment de satisfaction.Nous sommes retournés dans la douche pour éliminer les traces de notre plaisir. Rendu dans la douche, Alain entra en arrière de moi et me serra contre lui. Sa main se balada sur mon ventre avant d’atteindre ma queue. La rigidité de nos membres repris de la vigueur assez rapidement. Il me masturba longuement, son membre en érection prisonnier entre mes fesses. Il commença un vas et viens dans ma raie, je me cambrai légèrement pour découvrir de nouvelle sensation. Ce manège dura plusieurs minutes. Je me retournai et pris sa queue en main, nous nous sommes masturber mutuellement jusqu’au moment de s’éjaculer sur le corps de l’autre.Les jours suivant, nous n’avons pas eu l’occasion de nous parler, les mouchoirs débordant de la poubelle m’indiqua qu’il a passé la semaine à se masturber. Moi aussi, j’additionne les mouchoirs plein de sperme par-dessus les siens.Le dernier matin de travail, il entre dans l’appartement. Je l’entends se déshabiller et prendre la direction de la douche. Je suis nu sur mon lit, en semi-érection. Pendant sa douche, je me suis doigté l’anus pour faciliter, je l’espère, ma première sodomie. Je sors un condom et du lubrifiant du tiroir. Lorsqu’il revient, je lui demande de venir me voir. Lorsqu’il apparu, la vision de moi, jambe écarté en pleine érection fit monter sa pression. Je lui demandai de venir sur le lit. Entre mes jambes, je le masturbai un peu et lui déroula le condom sur sa verge. Il comprit ou je voulais en venir. J’étais vierge de ce coté sauf quelques manipulations avec mes doigts et lui aussi n’avait jamais pénétré personne. Il lubrifia abondamment et approcha son gland vers mon anus et essaya d’entrer. C’était douloureux mais il s’exécuta de manière douce. Une fois entièrement entré en moi, il ne bougea plus. Il prit mon pénis en main et commença à me masturber doucement. Je repris de la vigueur entre ses doigts, tout était nouveau pour nous, il commença un léger va et viens en regardant son pénis disparaître dans ce trou chaud et serré. Quelques instant plus tard, j’eu un drôle de feeling et je commençai a éjaculai. Ça coulait doucement de mon prépuce. Alain me regardait jouir et il décida d’en prendre avec ses doigts et d’y goûter. La douleur était encore là, je lui demandai de se retirer. Il enleva le condom et embarqua sur moi, présentant son pénis à mes lèvres. Il avait le goût depuis la dernière fellation de se faire sucer encore. Moi aussi, je voulais avaler ce membre et en profité plus longuement que la dernière fois. Il n’avait jamais joui aussi fort et en avais rêvé toute la semaine. Je m’exécutai et avala ce membre qui venait de me faire perdre ma virginité. Il commença à faire des vas et viens dans ma bouche. Au bout d’un moment, je l’arrêtai et plaçai son gland entre mes lèvres. Je le masturbai en aspirant son gland. Son excitation était à son comble, au bord de la jouissance. Il se retira, attrapa sa queue et fini de se masturber en éjaculant sur mon visage. J’en avais partout, dégoulinant de chaque coté de mon visage. Je lui demandai de me masturber, il recula, s’assis sur mes jambes et pris ma queue entre ses doigts. Je l’observai me masturber. La situation m’excitait. Me faire masturber avec la vue d’une autre queue près de la mienne. J’écula entre ses doigts.Le soir suivant, illegal bahis siteleri nous avions rendez vous avec les 2 filles. Moi et Jessica sommes partis dans un bar de la ville et Alain et Steph demeura à la maison pour regarder un film. Lors de mon retour, Steph venait de quitter et Alain semblait de mauvaise humeur. Il m’expliqua qu’il s’était embrassé et il lui avait touché ses seins pendant la soirée, mais elle n’avait pas approché ses mains de son entrejambe. Il avait passé la soirée en érection sans pouvoir se libérer. On était débout près de la table. Je le pris par la taille et je retournai face à la table. J’étais dos à lui. Je lui enlevai son t-shirt, déboutonna son short et lui enleva. Je lui fis un léger massage en me dirigeant doucement vers son entrejambe. Sans jamais lui touché sa verge. Il me dit qu’il n’en pouvait plus. Je lui enlevai son boxer et empoigna son membre tout visqueux d’excitation. Je le masturbai quelques minutes et il déchargea une grande quantité de sperme sur la table. Sa jouissance lui fit perdre l’équilibre. Je le supportai quelques instants le temps qu’il retrouve ses esprits. Il se retourna et empoigna mon pénis au travers de mes shorts. Il me demanda de me déshabiller et de me positionner face à la table et d’attendre son retour. Une fois nu, je pris ma queue et la glissa dans son sperme chaud étendu sur la table. Lorsqu’il revint, je senti couler un liquide froid dans ma raie et il commença à me masser l’anus avec ses doigts. Je compris son manège et je me cambrai légèrement pour faciliter l’intrusion. Il entra son doigt à la recherche de ma prostate. Je le guidai et il me massa doucement en étant attentif à mon plaisir. Je pris mon pénis entre mes doigts et commença une lente masturbation. Cette stimulation ne dura pas très longtemps. J’essayais de retarder ma jouissance le plus longtemps possible, mais le doigt d’Alain insistant sur ma prostate me fit éjaculer. La table était maculée de nos spermes. Repus de plaisir, nous avons terminés la soirée nue devant la TV.La semaine suivante, Alain et Steph n’avait pas perdu de temps. Contrairement à moi et Jess qui n’avait pas vraiment d’affinité. Dommage, j’aurais aimé explorer son corps et surtout sa poitrine. Les condoms plein de sperme s’accumulait dans la poubelle. J’étais content pour lui. Il a finalement pu lui faire l’amour et connaitre autre chose que mon anus. Tout ça m’excitait. Un matin, je pris un condom rempli de sa semence dans la poubelle et je le glissai sur mon pénis. Je me masturbai et le rempli à nouveau. Les 2 semaines suivantes, Alain était souvent absent entrain de baisser avec Steph. Je commençais à m’ennuyer tout seul avec ma seule main pour me satisfaire. Un soir, j’avais fait le soupé pour les 2 amoureux. Pendant la soirée, les sujets sur le sexe ont commencés. Je me doutais qu’Alain avait raconté certains de nos ébats à Steph. Steph me demanda si je voulais satisfaire son homme. Elle était dans sa semaine et avait interdit l’accès à son vagin. Nous nous sommes dirigés vers la chambre. Je demandai à Steph de prendre les choses en main et de décider ce qui allait se passer. A une seule condition, je voulais qu’elle soit sein nu. Elle accepta et retira son chandail et sa brassière sur le champ. La vue de cette paire de seins accentua mon érection.Elle voulait que je déshabille son homme. J’enlevai son t-shirt doucement. Je parcourais son corps avec mes mains et lui déboutonna son jeans. Il le retira. Il était très excité vu la bosse qui déformait son boxer. Je m’installai à genou et je lichai longuement son pénis par-dessus son boxer. Je tirai canlı bahis siteleri vers le bas le dernier bout de tissus et emboucha sa queue immédiatement devant les yeux ébahis de Steph. J’en avais envie depuis un bout de temps et j’en profitai. Steph ne perdait pas une miette du spectacle et sa main commençait à s’activer sur son entre jambe.Au bout de quelques minutes, elle me demanda de me déshabiller. Je me positionnai face à elle et j’enlevai tout mes vêtements. Nous étions tout les deux debout en érection attendant le prochain ordre. Elle me demanda de m’installer à quatre pattes sur le lit. Alain sortit un condom et Steph lui déroula sur sa queue. Il s’installa derrière moi et me lubrifia. Il entra assez facilement et commença à me pénétrer. Ma queue se promenant au rythme des coups d’Alain. Steph s’approcha de nous et pris mon pénis en main. Comme la dernière fois ma queue coulait de plaisir et j’inondai ses doigts. Elle continua de me masturber et je jouis comme jamais. Je n’ai pu garder la position et je m’écrasai sur le ventre. Alain était encore derrière moi la queue dressé vers le plafond assistant au spectacle de ma jouissance. Je me retournai sur le dos, Alain s’approcha et Steph et elle lui enleva le condom et le masturba à son tour. Elle voulait me voir le sucer comme auparavant. Je m’assis sur le bord du lit et le repris en bouche. Elle était près de nous. Je retirai son membre de ma bouche et pris la tête de Steph pour l’approcher de la verge de son homme. Elle hésita quelques secondes et ouvrit la bouche et commença sa première fellation. J’en profitai pour lui caresser ses seins. Alain nous signifia qu’il n’en pouvait plus. Steph se recula et je le repris en bouche. Il éjacula immédiatement, me remplissant la bouche de sa semence. Je baissai les yeux et vu Steph sa main dans son short prendre plaisir a son tour. Elle jouit bruyamment sous nos yeux. Nous nous sommes endormis tous ensemble repus de plaisir.La fin du stage était proche, le dernier matin, je me levai et m’approcha du lit d’Alain. Il dormait encore. Je retirai le drap et le trouva nu couché sur le dos. J’approchai ma bouche et emboucha ce membre flasque. Il ne tarda pas à avoir une érection et se réveilla. Un peu surpris de ce traitement matinal, je lui demandai de se laisser faire. Une fois bien bandé, je lui déroulai un condom et je m’enculai une dernière fois sur ce membre. Je fis durer ce plaisir le plus longtemps possible. Alain me pris le bassin et accéléra la pénétration et jouit en moi remplissant le condom de sa semence. Encore en moi, je me masturbai et éjacula sur son torse.De retour à l’école pour un dernier 3 mois, nous avons convenu de ne pas retenter l’expérience. On ne voulait pas se faire prendre, l’homosexualité dans un groupe de gars des années début 2000 était mal vue.Vers la fin des classes, tout notre groupe, nous sommes retrouvés un après midi dans une rivière pour se baigner. Le site était vaste et Alain et moi avons réussi à trouver un endroit tranquille. Lorsque je suis arrivé au point de rendez vous, il était assis sur une roche les pieds dans l’eau. Je me suis approché de lui en nageant pour me diriger entre ses jambes. Je réussi à me stabiliser sur une roche et je glissai mes mains sur ses cuisses en remontant vers sa queue. Au toucher, je le félicitai d’avoir continué a se rasé. Son érection ne tarda pas. Je sorti sa verge de son maillot et le masturba. Je regardais ce membre qui m’avait tant manqué et je l’embouchai. Je le suçai pendant de longue minute. J’avais mon membre en main, me masturbant en dessous de l’eau. Nous avons jouis au même moment, lui me remplissant la bouche et moi éjaculant dans la rivière. J’avalai son sperme et le repris en bouche jusqu’à temps qu’il rebande. Je savais que c’était la dernière fois et je voulais en profiter au maximum. Ce fût la dernière fois que nous avons eu du plaisir.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32