Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

La surprise….La surprise….Voilà déjà longtemps que nos fantasmes nous avaient emmenés vers ces scénarios d’amour à trois, ou à quatre. Pas toujours avec bonheur, du reste…Mais une phrase restait obstinément tourner dans ma tête…. Tu m’as un jour écrit « Je me suis jurée d’un jour connaître ça….. »…. Je voulais t’aider à connaître ça, toi aussi….Il n’y avait pas d’enjeu pour moi, moi qui avait déjà connu plusieurs fois des expériences d’amour à trois, que ce soit avec deux filles, ou avec une fille et un autre homme, ou à quatre.Toute la difficulté résidait dans comment réaliser ton fantasme…. La piste d’un trio avec « O » te mettait mal à l’aise et n’était pas simple à mettre en œuvre, pas plus qu’avec ce couple d’amis de Voissa….. un scénario imprévu avec un inconnu oh combien excitant avait peu de chance de se produire…. Et la piste des clubs de rencontres échangistes était vraiment trop horrible et glauque….Puis un jour, une idée me vint de te faire une surprise tout à fait inattendue. Je t’ai demandé de prendre un jour de congé sans me poser de question.Le jour venu, je te demande de t’habiller et nous prenons ma voiture. Nous roulons assez longtemps, et tu es curieuse comme une chouette, mais je ne te dis rien… Seulement qu’une surprise t’attend… Tu te fais chatte et coquine en caressant mon sexe au travers du tissu de mon pantalon pendant que je conduis… mais je reste imperturbable !!A un moment donné, je ralentis la voiture, et je m’engage dans une allée bordée d’arbres…. Une jolie maison blanche et cossue se trouve au bout, isolée au milieu d’un parc.Je stationne la voiture sur le parking, à l’arrière de la maison.Les fenêtres sont un peu mystérieusement occultées par des tentures blanches translucides, et quelques objets de décoration d’origine Indienne ou Asiatique décorent les appuis de fenêtres.Je te prends par la main, et je t’entraîne vers la porte d’entrée…. Tu me dis « Mais où est-ce que tu m’emmènes, mon amour ? Où sommes-nous ?»Sans un mot, je sonne à la porte qui s’ouvre après quelques minutes de patience.Une élégante femme d’origine Indienne ou Pakistanaise et vêtue d’une sorte de Sari nous ouvre la porte, place ses mains en forme de pyramide devant elle, nous salue sans un mot, et nous fait entrer.La maison est très belle, très joliment décorée d’objets Indiens ou chinois, très lumineuse…. Une musique douce y flotte avec des parfums d’encens….Elle prends nos vestes, et nous invite à monter à l’étage. Une grande double porte s’ouvre sur une très grande chambre, très lumineuse. Une porte-fenêtre donne sur les arbres du jardin.Elle est tapissée de tissus rouges et ocres, des bougies brûlent partout autour du lit… et un jeu de miroirs placé avec tact renvoie les images dans tous les sens.Contre un mur, une immense baignoire tapissée de mosaïques et entourée de bougies dégage un parfum de fleurs et d’huiles essentielles.Dans un Anglais à l’accent parfait, la jeune femme nous invite à nous déshabiller, alors qu’un très bel homme, pas très grand, la peau mate et vêtu d’un peignoir blanc entre dans la pièce, et nous salue respectueusement.Il fait glisser son peignoir et découvre un corps assez musclé, et quasiment imberbe.Lorsque tu es nue, il vient vers toi, te prends par la main avec délicatesse et t’entraîne vers la grande baignoire. Tu me regardes avec tes grands yeux canlı bahis surpris…. J’acquiesce de la tête en te souriant, et tu le suis.Il s’assied le premier dans la baignoire, les jambes écartées et il t’invite à venir t’asseoir, ton dos contre sa poitrine.Pendant ce temps, la jeune femme avait elle aussi laissé glisser son joli Sari sur le sol, dévoilant un corps tout en finesse, tonique, une peau foncée, mate, avec petite poitrine ronde et ferme aux mamelons très foncés, et de jolies petites fesses… Ses longs cheveux noirs comme du charbon tombaient jusqu’à ses fesses, et un petit triangle de poils aussi noirs que ses cheveux recouvrait son pubis, laissant deviner dessous une petite chatte soigneusement épilée…Elle me prit par la main, et m’entraîna vers cette immense baignoire antique.Elle s’assit sur le bord opposé à vous, pour que nous vous fassions face. Et comme l’homme, elle s’assit la première et m’invita à venir m’asseoir dans l’eau entre ses jambes mon dos vers sa poitrine….. Nous nous regardons, très amoureusement, complices et surpris….Ils commencèrent alors un balai avec leurs mains d’une parfaite symétrie, la femme reproduisait sur mon corps exactement les mêmes gestes que l’homme faisait sur ta peau, les mains enduites d’une lotion très douce, et parfumée…L’homme te touchait avec une douceur et un respect infinis, ne négligeant aucune partie de ton corps, t’érotisant très lentement…Ils nous emmenaient dans un fabuleux voyage sensoriel, celui des massages Tantriques… éveillant chaque centimètre carré de nos peaux, transformant chacun de ceux-ci en zone érogène…L’homme faisait glisser ses mains sur toi, il massait tes mains, tes doigts, tes bras…. Ses mains se faisaient douces, et délicates, sur ton cou, tes épaules, tes seins, ton ventre, ton pubis, tes cuisses. Il massait le creux de tes genoux, les dessous de tes bras, tes pieds, longuement…. Tu avais fermé les yeux, la tête renversée en arrière sur son épaule, tu te laissais porter avec délice par les sensations que tu éprouvais là, sous mes yeux…Moi, je me laissais toucher par les mains de velours de cette femme, qui reproduisait exactement les gestes de l’homme sur toi, me permettant ainsi d’imaginer ce que tu pouvais ressentir, à ce moment là….Après de longues et lentes caresses, ils nous firent nous lever, et nous placèrent face, à face, dans les bras l’un de l’autre…. Nous nous sommes pris dans les bras, et embrassés longuement…. Tu m’as chuchoté à l’oreille « Merci MonCoeur… J’adoooore ! Mmmmmm…. »L’homme te savonnait, la femme faisait de même avec moi…. Ils se collaient à nous, se servant de leurs corps pour nous masser l’un l’autre, nos corps glissaient avec sensualité l’un contre l’autre, mais aussi contre les leurs… Ce ballet à quatre et huit mains était absolument divin…. Les respirations se faisaient plus profondes, les soupirs trahissaient une excitation palpable, mon sexe et celui de l’homme étaient tout tendus, bandés, turgescents… La sensation de cette queue dure contre tes ‘tites fesses t’excitait très fort, et tu pressais tes fesses sur lui, et lui faisait glisser son membre dans le creux de tes fesses, une main sur ta poitrine, l’autre empalmait ton sexe…. La femme parfois prenait mes ‘tites boules dans sa main, puis la serrait autour de ma queue et lui imprimait quelques mouvement de va et vient…..Ils bahis siteleri prirent alors de grands draps de bain, chauds, et ils nous enveloppèrent dedans, nous faisant comprendre sans un mot qu’il fallait nous diriger vers le grand lit, au milieu des miroirs qui se renvoyaient nos images à l’infini…Après nous avoir séchés, ils nous firent nous allonger sur le ventre, et avec une huile de massage tiède et parfumée au Ylang-Ylang, ils commencèrent à nous masser tous les deux…. D’abord à deux mains, puis à quatre mains…Nous nous regardions de temps en temps, échangeant des regards très complices, mais plein d’harmonie et de satisfaction de partager à deux un moment comme celui-ci…. Je me joignis à l’homme pour te masser aussi, en même temps que lui… la femme se lovait dans mon dos, tenant ma poitrine dans une main, et mon sexe dans l’autre….Puis, ce fut mon tour…. Couché sur le dos, cette fois, la femme me massait tout le corps, de la tête aux pieds… tu as joint tes mains aux siennes, l’homme collé contre tes fesses tenant l’un de tes seins dans sa main, et pressait ton téton tout dressé entre son pouce et son index…. Ton bassin ondulait pour que ta p’tite chatte glisse dans le creux de sa main….Ma queue toute dressée vers le ciel et gonflée captivait ton regard, et ton envie… tu t’es penchée en avant pour le prendre dans ta bouche… mais c’est la femme qui la tenait toujours, sa main fermée autour…D’une main, elle se mit à te caresser le dos, la nuque, les épaules, et le visage, avec une incroyable sensualité, bouleversante…. Et de l’autre, elle branlait ma queue dans ta bouche, alors que l’homme lui, caressait tes fesses, léchait ton titrou et ta p’tite chatte par derrière… tu poussais de long gémissements de contentement, un peu étouffés par la présence de ma queue dans ta bouche… parfois, tu la laissais ressortir de ta bouche, et tu faisais couler de la salive dessus avant de la reprendre en bouche, suivant les mouvement de la main de la femme…Lorsqu’ils ont eu senti que notre excitation à tous les deux avait atteint un paroxysme qu’il convenait de libérer, la femme t’a guidée pour que tu viennes te placer à califourchon sur moi, et elle a elle-même guidé ma queue en toi…Tu t’es assise sur ma queue qui s’est enfoncée au plus profond de toi, dure, tendue de désir et d’excitation… ta petite chatte coulait, coulait…. Elle était trempée… Tu t’es mise à bouger sur moi dans un long cri, ton bassin ondulant sur moi d’avant en arrière….. Je sentais ma queue pressée contre les parois de ton sexe….L’homme était à genoux sur le lit, à côté de toi, et il te caressait les seins, le ventre, le dos, les fesses… La femme s’est placée à genoux sur le lit, derrière toi, entre mes cuisses…. Ses mains posées sur tes hanches écartaient tes fesses et tendaient ton ‘titrou qu’elle s’est mise à lécher avec volupté, le bout de sa langue pointant à l’intérieur… parfois elle y glissait un doigt ou deux et venait caresser mon gland au travers de cette fine paroi…. tu gémissais de plus en plus…. Parfois au gré de ses caresses tu poussais un cri….Elle fit un ¼ de tour et se mit à sucer la queue de l’homme en lui caressant les ‘tites boules et l’anus… Il se mit à bander fortement en gémissant… tu les regardais faire, tu caressais ton ‘tit bouton d’une main, et de l’autre, tu te mis à branler la queue bahis şirketleri de l’homme dans la bouche de cette jolie femme…Lorsqu’il fut bien dur et bandé, la jeune femme le plaça à genoux derrière toi, entre mes jambes… et c’est elle qui, d’une main décidée, s’empara de sa queue et vint la placer contre la paroi souple de ton anus… Elle pris de la salive, en lubrifia le bout du gland, et de son autre main elle poussa sur les fesses de son compagnon pour que son sexe entre dans ton titrou….Tu as poussé un long cri…..Puis, il s’est mis à bouger en toi, doucement d’abord, plus profondément ensuite…. Je sentais son sexe coulisser en toi sur le mien au travers de la paroi de ton vagin…La femme s’était placée à côté de nous, à genoux sur le lit… elle caressait tes seins, ton dos, elle déposait avidement des petits baisers suaves sur ton épaule, et sur le bout de tes seins…. Puis sur mes mamelons qu’elle léchait, sa main toujours posée sur les fesses de son compagnon dont elle accompagnait les mouvements…La chambre résonnait de soupirs d’aise et de cris de plaisir….Elle s’est alors déplacée, et elle s’est couchée à plat ventre entre mes jambes qu’elle a relevées un peu… sa bouche pulpeuse glissait entre les fesses de son homme dont elle léchait le titrou avant d’y glisser un doigt. L’homme a poussé un long gémissement tout en continuant à t’enculer…. Nous pouvions suivre tout cela grâce aux miroirs aux murs, et au plafond…. Puis sa bouche, sa langue sont passées sur les boules de son homme, sur la base de ma queue qui coulissait en toi, sur mes couilles et enfin, elle a posé sa bouche entre mes ‘tites fesses, sur mon titrou qu’elle s’est mise à lécher, tout en doigtant l’anus de son partenaire…. Et là, moi, je n’en pouvais plus, c’était trop, et trop bon de me faire lécher l’anus pendant que ma queue tendue était en toi, alors que toi, tu te faisais prendre le titrou en même temps….Je me suis tendu, raidi, et dans un énorme spasme j’ai poussé mon cri ani-mâle… L’image de mon sperme se déversant en toi alors qu’une autre queue d’homme glissait dans ton p’tit cul t’a fait jouir…. Un orgasme énorme qui te secouait tout le corps de spasmes… Lorsque tu as joui, les contractions des muscles de ton titrou autour de la queue de l’autre homme ont eu raison de sa résistance, et il a joui en toi aussi, son anus serré autour du doigt de sa partenaire… tu as hurlé, à ce moment-là, en tenant mon visage entre tes mains…Tu t’es effondrée sur moi, secouée de spasmes de jouissance et de pleurs, en m’embrassant, en me disant « Je t’aime, je t’aime…. C’est trop boooonnnnn…. », en me disant « Merci pour cette divine surprise, monticoeur…. »L’homme et la femme t’ont encore caressée un peu, pour accompagner ta descente, puis ils se sont allongés à nos côtés, avant de nous inviter à les rejoindre dans la grande baignoire pour un dernier massage à quatre mains dans l’eau, nos corps mêlés, enlacés dans une longue étreinte amoureuse qu’ils accompagnaient de douces caresses sur nos deux corps comblés….Et je t’ai soufflé à l’oreille : « Je te l’avais promis, n’est-ce pas ? »…..Tu m’as juste répondu un long « Hummmmmm….. oui, merci mon cœur de m’avoir permis de connaître ça…. »Voici des liens vers deux videos qui m’ont un peu inspiré au niveau de l’ambiance érotique et des décors….. :http://www.youporn.com/watch/471388/tantric-massage-erotic-foreplay/?from=search_full&pos=13http://www.youporn.com/watch/478968/sensual-erotic-fellatio/?from=related3&al=2&from_id=471388&pos=17Récit écrit à La Louvière pour ma douce, le 22 Février 2014.Martin.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32