Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

l’école de dressage finLe lendemain, a mon réveil, je regarde dans la chambre encore surprise d’y avoir dormi. Sans un bruit, je me lève pour prendre une vraie douche. Alors que je suis en pleine ablutions, un surveillant entre, se met nu et me rejoint sous la douche. Je suis surprise par ses douce attentions et nous nous lavons mutuellement. Je me glisse derrière cet homme si prévenant et de ma propre initiative, je lui fait une feuille de rose. Ma langue tournoie sur sa rosette frétillante. D’une main entre ses cuisses je le masturbe doucement en pelotant ses couilles de mon autre main. Je sens vibrer sa queue dans ma main. Au moment d’éjaculer, il se retourne et ma la fourre dans la bouche pour se vider dans un grognement de plaisir. J’avale sans sourciller cette semence et le remercie comme il se doit. Je n’ai pas joui et en ressortant de la douche le surveillant me lance d’un ton autoritaire :« Interdiction de jouir et de te toucher femelle 269 ! »Dans le réfectoire, je rejoins mes copine de dressage pour partager le repas avec elles. Alors que je dévore ma gamelle de boulettes pour chien, je sens une tension parmi elles. Je pense qu’elles sont jalouse de savoir que j’ai dormi dans un lit cette nuit. Un foi ma gamelle propre et bien léchée, toujours le cul en l’air des instructeurs et autres surveillants enfilent un gant de latex pour nous fister le petit trou. A ce stade de notre éducation peu de femelles n’oppose de résistance. Celles qui résistent sont prise à part et punies sévèrement. Pour ça nos dresseurs ne manquent pas d’imagination. Très vite, la main qui me fouille me pénètre monstrueusement. Je serre les dents pour ne pas hurler quand il referme son poing et commence à le faire aller d’avant en arrière. Je ne veux pas crier. Leurs buts est de voir nos limites avant la fin de ce stage. Malgré canlı bahis şirketleri la douleur, je mouille énormément et un filet de cyprine coule de ma chatte. Le surveillant s’en aperçoit et mon fisteur aussitôt investit mon vagin avec son autre main. Il prend un plaisir vicieux à me voir grimacer et me contorsionner sous son action. Il me glisse à) l’oreille :« T’es une bonne grosse chienne. Tu prends du plaisir à cette récompense salope. »Je tente de le remercier mais mon souffle saccadé et la douleur rendent mes remerciements incompréhensibles. Un instructeur intrigué par mes performance s’approche et avec un sourire malsain commence à me claquer les seins en me regardant droit dans les yeux. Enfin tout s’arrête et le surveillant quitte mon intimité distendue et douloureuse. Je n’ai pas eu d’orgasme mais une sorte de plénitude continue mêlée de douleurs.Après cette épreuve pénible, on nous laisse tranquille pour la matinée à récupérer.La fin de stage approche. Pour l’après-midi, on nous met un bandeau sur les yeux et je suppose qu’on nous amène au donjon. Nous patientons dans une position de soumises, jambes écartées et main sur la tête. Un ordre est lancé :« Femelles, asseyez-vous sur le tabouret placé derrière vous ! »Toujours mains sur la tête nous nous exécutons. Je pousse un cri de surprise lorsque je sens une multitude de pointe s’enfoncer dans mes chairs délicates. J’ai l’impression de m’asseoir sur une multitude de punaises. Une foi nos gémissements fini, un instructeur nous dit :« Bien, maintenant, nous allons vous poser des questions. Ne répondez que par oui ou par non. Si la réponse ne nous convient pas, toutes ces punaises reliées à un circuit électrique vous enverra une décharge. »« Première question. Aimez-vous servir vos Maître ? »La réponse est facile et va de soit, . On est canlı kaçak iddaa ici pour ça.« Oui Maître ! »« Servirez-vous comme de bonnes femelles vos Maître en toute circonstance ? »« Oui Maître ! »Les questions pleuvent et certaines crient sous la décharge électrique. De mon côté, je réponds bien à chaque question pour l’instant.« Aimeriez vous être marquée ? »J’hésite et je réponds :« Je ne sais pas Maître ! »Mauvaise réponse, je reçois une décharge qui me vrille le ventre.« Aimeriez-vous porte des anneaux de soumission aux tétons ou aux lèvres intimes ? »Je veux répondre non. Mais je sais que je vais à nouveau recevoir une décharge. Comme j’hésite trop longtemps, j’en reçois une. Aussitôt, sans pouvoir vraiment réfléchir, je lance,comme un cri :« NooooN Maître ! »Là la décharge est si fulgurante que je ne peux retenir un grognement de bête blessée.Calmement, l’instructeur continue :« Dernière question, serez-vous de bonne salopes, des chiennes serviles, des esclaves dociles et obéissantes et n’exister que pour être défoncées et remplies de foutre en perdant toute vos personnalité en honorant vos Maîtres ? »Je sais que je veux être et me comporter comme tel. Mais ma réponse ne venant pas assez vite à son goût, je reçois une décharge qui me terrasse et je m’écroule en criant :« Ouiiii !!! Je serais toujours une bonne chienne ! »Couchée sur le sol, un surveillant vient sur moi et me prend le cul pendant qu’un autre me fourre la bouche.Un orgasme étonnamment violent explose en moi. Cette fois, je hurle de bonheur et de jouissance avec ces deux queues qui s’affairent en moi. Je n’arrête pas de les remercier. Pendant qu’ils me niquent, un autre me flagelle avec je pense un martinet. Je suis prise de soubresauts comme en transe. Maintenant c’est un orgasme continue qui me submerge. Les lanières mordent canlı kaçak bahis cruellement mon ventre et mes seins. Je sens le foutre de mon enculeur qui se répand dans mes intestins et au même moment l’autre se lâche dans ma bouche. J’avale et les remercie de leurs bienveillances.A peine remise de mes émotions, alors que d’autres sont encore en pleine action, on m’attache une laisse au collier de chienne et on m’oblige à les suivre à quatre pattes. Nous sortons dans le parc et le soleil de fin d’après-midi me chauffe doucement le corps. Un ordre sec claque à mes oreilles :«  Fais tes besoins ici comme une bonne chienne !  Il ne te reste qu’une dernière épreuve à passer. »J’entends un chien haleter. Je crains le pire.« C’est Duck. Je veux qu’il te baise comme une chienne ! Si tu ne veux pas, pose ton cul dans l’herbe et comme punition, nous te pisserons dessus et tu sera fouettée. »Non pas ça. Je préfère encore être fouettée et souillée. Je m’assoie dans l’herbe mouillée.Les yeux toujours bandés, je reçois des jets de liquides chauds et odorant sur moi. On m’oblige même à en boire. J’ai envie de vomir. Mais je reste stoïque devant cette ultime humiliation.« 269 t’es la pire des chienne. Puisque tu te refuse à Duck, on va te fouetter maintenant. »On me suspend à la branche d’un arbre et les coups commencent à pleuvoir. Une foi la punition accomplie, on m’enlève le bandeau et on me soutient car mes jambes ne me retiennent plus. Le Maître de stage se tient devant moi et solennellement me dit :« J’ai décidé de mettre fin à ton stage. Rejoins ton mari et applique tout ce que tu as appris chez nous. »« Merci, grand Maître, je vous en suis très reconnaissante. »Pour ma dernière nuit avant de rentrer chez moi, Je suis prise par tout les trous à la chaîne.Au petit jour, anéantie, souillée, épuisée, dégoulinante de cyprine et de sperme, on me jette dans un taxi pour me déposer chez-moi. Bien entendu, il est convenu que je récompense de ma personne l’aimable taxi. J’ai pris une douche et je me suis écroulé sur mon lit pour un long sommeil de 24 heures.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32