Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Soumission d’une petite salopeUn homme souhaitant initier sa femme à la Soumission m’avait contacté via un site d’annonce spécialisée. Nous avons longuement échangé avec Alex pour préparer méticuleusement la réalisation de ce fantasme qui avait tant de fois excité Johan et Alex. Dans ce scénario, paradoxalement, Johan, en tant que soumise allait être soir au centre de toutes les attentions et de tous les désirs.De longs échanges et la mise en place d’une grande complicité avaient été nécessaires pour s’assurer que cette soirée hautement érotique soit une réussite…Aujourd’hui enfin ce fantasme allait devenir réalité… Tout un cérémonial avait été offert à Johan afin que cette soirée dédiée à la sensualité soit un événement mémorable et unique dans sa vie de femme.Alex, venait juste d’informer Johan que ce soir ils rencontreraient son nouveau Maître.Elle n’avait qu’une heure pour se préparer… Elle était partie se préparer dans leur chambre. Sa tenue de soirée l’attendait étendue sur le lit. Alex sélectionné pour elle, une très belle guêpière en dentelle noire, un string assorti, des bas de soie noire et une très belle paire de talons seraient ses faire-valoir. Une jupe noire et un chemisier blanc venaient camoufler sa tenue de combat… Pour lui donner une idée du genre de la soirée un sublime collier en cuir orné d’un anneau et un bandeau de tissus noir qui la rendrait aveugle complétaient le tout. Mais ces éléments-là étaient réservés pour la seconde partie de soirée… Elle prit son temps pour préparer son corps aux plaisirs qui allait lui être offert.L’horloge tournait et Alex fût obligé de rappeler à l’ordre Johan sur les conséquences potentielles de son retard pour la première rencontre avec son Maître… Mais ne le faisait elle pas exprès pour justifier les châtiments qu’elle allait recevoir…Rendez-vous avait été donné dans l ‘un des bars d’un Palace Lausannois pour établir le premier contact autour d’une coupe de champagne.L’endroit par lui-même nous oblige à la bienséance dans un premier temps. Cette première partie a pour but de nous mettre en confiance et de nous laisser une échappatoire dans l’éventualité où nous n’aurions pas le feeling nécessaire pour aller plus avant.Ils se sont mis d‘accord sur un code pour se signifier l’un à l’autre leur désir de poursuivre « plus intimement « les choses ou de tout arrêter. Alex a préparé Johan psychologiquement et physiquement pour cette rencontre.La nature du lieu de notre rencontre nous force à la discrétion. Après les présentations d’usages ous devisons gaiement comme si nous étions des amis de longue date. Nous abordons différents sujets et durant la “verrée”, profitant des vertus désinhibitrices de l’alcool, et tout en faisant connaissance, j’effectue de petits effleurements discrets et subtils sur la cuisse de Johan, puis un peu plus appuyés au fur et à mesure du temps qui passe et de son assentiment bien sûr…Voyant que la belle “victime” ne se montre nullement farouche, je pousse un peu plus mes investigations tactiles tout en continuant à deviser chaleureusement avec Alex. L’amplitude d’ouverture des cuisses de Johan est l’unité de mesure de son désir à se soumettre à son nouveau maitre. Et je peux dire qu’à ce moment je ne peux constater que je suis sur une échelle de mesure plutôt ouverte… Bien entendu cette situation l’embarrasse quelque peu et a tendance à faire rougir Johan pour notre plus grand plaisir… Tout cela se fait bien entendu dans la plus grande discrétion sans que qui que ce soit autour de nous ne se rende compte du scénario qui se déroule tout près d’eux…Comme nous en avions convenu avant la rencontre, Johan prétexte qu’il faut qu’elle aille se repoudrer le nez. C’est le signe qu’elle accepte de se soumettre à mes envies perverses. En revenant à notre table, elle m’offre discrètement son string en tant qu’offrande et elle vient faire sentir furtivement les effluves de son sexe humide à Alex qui ont imprégné ses doigts… reteC’est le top départ vers notre deuxième partie du programme…Afin de rejoindre ma voiture dans le parking nous empruntons un ascenseur. Johan se retrouve “coincée” entre Alex et moi dans l’étroite cabine. Nous profitons de ce laps de temps pour soulever sa jupe afin qu’elle puisse nous présenter le surprenant Rosebud honorant ses fesses (elle avait profité de sa pause aux toilettes pour s’équiper…). Nous rejoignons ma voiture garée dans les sous-sols du parking. Je profite de la relative tranquillité des lieux pour demander à Johan de s‘exhiber sur le capot de la voiture. Elle semble adepte de ce genre de jeux, car elle n’hésite pas une seconde… Elle retrousse sa jupe et se cambre sur le capot de la voiture afin de nous offrir une vision complète de sa croupe ornée du ROSEBUD. Nous commentons avec Alex cette magnifique vue puis je demande à Johan de venir s’installer à l’arrière de la voiture en ma compagnie. Alex prend le volant pendant que je dénude Johan. Elle se retrouve rapidement totalement nue à l’arrière de ma voiture (merci les vitres teintées…). Afin qu’elle assimile complètement la nature des jeux qui vont se poursuivre, je lui attache les mains avec des menottes puis je viens couvrir ses yeux d’un tissu noir afin de la plonger dans la pénombre… Elle est ainsi totalement offerte à nos regards et à mes caresses et sollicitations pour l’ensemble du trajet.Pendant qu’Alex conduit (il n’a qu’à suivre les indications du GPS que j’ai réglé sur la destination finale), je profite de ma situation de voyeur pour commenter la nudité de Johan… Johan dans un réflexe de pudeur naturelle a resserré ses cuisses. Je lui explique calmement que ce n’est pas ce que j’attends d’une soumise offerte à son maitre et je lui demande gentiment mais fermement d’écarter ses jambes afin de nous exhiber sa chatte… Elle se tortille sur son siège en ne sachant quelle posture adapter…Pour lui faire comprendre que mes ordres ne demandent pas réflexion mais réaction immédiate, je viens cingler du bout de ma cravache l’un de ses tétons. La surprise, le pincement de cette première décharge électrique lui font instantanément ouvrir en grand ses cuisses. Je la récompense en venant souffler sur son téton dressé pour calmer le feu de cette douce douleur… J’en profite pour positionner ses pieds de part et d’autre du siège passager qui se trouve devant elle.Cette manœuvre a pour effet de nous exhiber totalement son intimité, et cela permet à Alex de profiter de la situation juste en jetant un coup d’œil dans son rétroviseur central parfaitement réglé pour la situation…L’image qui s’offre à lui est splendide, Johan, complètement nue, les mains attachées, les yeux bandés. Sa Chatte grande ouverte offerte aux intrusions de nos regards… Je lui demande de commenter ce qu’il voit. Cela a pour effet d’exciter Johan.Nous commentons la forme et la couleur de sa vulve offerte. L’effet est immédiat, nous pouvoir voir ses lèvres intimes s’ouvrir à l’écoute de nos commentaires, la rosée de son plaisir commencer à perler le long des lèvres. J’effleure ses cuisses ouvertes avec la cravache telle une caresse pour qu’elle ressente la puissance du cuir qui viendra bientôt la fouetter. Je dessine le contour de sa vulve exposée à nos regards. L’effleurement du cuir vient dégager le capuchon du clitoris qui apparaît fier et dressé. Je viens le frapper de mouvements rapides et successifs du plat de ma badine ce qui lui procure une onde de choc…Elle se trémousse sur son siège… Est-ce pour éviter les éclairs de la badine ou pour accentuer la pression de son rosebud qui pourfend son petit cul.Je viens constater l’effet dévastateur de ces doux supplices sur l’entrejambe de Johan. Sa chatte est trempée. Je n’ai même pas besoin de la pénétrer pour recueillir sa liqueur intime qui dégouline… Bien sûr j’en fais part à Alex et le félicite d’avoir une mouilleuse de cet acabit. La voiture est envahie par les effluves canlı bahis şirketleri de son plaisir. Mes doigts sont imbibés de ses jus de salope. Je m’en délecte mais je garde suffisamment de ses sèves sur mes doigts que je viens présenter à la bouche de Johan. En bonne soumise docile qui se respecte elle comprend mes souhaits et commence à lécher mes doigts sans que je ne lui en intime l’ordre. Je l’en remercie en venant détourer les contours de son visage du bout de ma cravache.Je lui demande de profiter de cet exercice pour me démontrer ses capacités buccales. Dès lors elle s’applique à me sucer les doigts voracement pour me prouver que c’est une suceuse de première. Elle lèche, suce, happe mes doigts avec voracité.Je complimente Alex pour son éducation et lui fait part que j’ai hâte de tester ses talents sur ma bite dressée et que nous verrons bien par la suite si la petite salope arrive à emboucher nos deux queues en même temps.Nos échanges sur ses qualités de suceuses ne font qu’augmenter le flux de plaisir entre les cuisses de la petite garce.Nous arrivons à destination. Je récupère le string que Johan m’avait confié en signe d’accord de soumission et je m’en sers pour éponger sa chatte détrempée. Il est totalement humide. Je m’en sers donc pour venir la bâillonner. Son premier réflexe est de détourner la tête, mais ma main qui enserre son téton et qui commence à le pincer la force à ouvrir la bouche pour me permettre l’intromission. Je lui ordonne de le garder en bouche !Je récupère un collier et une laisse pour équiper notre petite chienne et la passe autour du cou de notre docile salope.Je lui annonce que nous allons sortir de la voiture et que nous allons devoir marcher une dizaine de mètres pour rejoindre notre lieu de débauches et qu’elle a le choix de continuer le jeu ou de le stopper à l’instant.D’un mouvement du visage elle acquiesce pour montrer son envie d’aller plus profond dans l’exploration de sa soumission.En acquiesçant de la sorte elle sait qu’elle va se retrouver confronté à ses limites, mais d’une certaine manière c’est ce qu’elle est venue chercher…Je leur dis que j’en ai pour deux minutes et je vais ouvrir notre local.Alex en profite pour couper le contact et vient ouvrir la porte du côté de sa bien-aimée.Elle ressent la fraicheur de l’air sur sa peau et cela lui crée des frissons qui se prolongent jusqu’à la pointe de ses seins. La réaction est instantanée, les mamelons ont déjà réagi et on peut les voir, arrogants et fiers.Alex vient l’embrasser tendrement sur la joue sa bouche étant toujours entravé par son string… Il lui glisse à l’oreille qu’elle peut encore tout arrêter…Sa réponse est immédiate et catégorique NON, je veux aller jusqu’au bout de notre fantasme…A mon retour près de la voiture, Alex récupère alors la laisse qui pend à son cou et me la remets en main…Je tire d’un coup sec sur la laisse pour faire comprendre à ma soumise que j’ai repris la main…J’explique que nous avons une dizaine de mètres à franchir pour être à l’abri des regards.Alex guide Johan pour l’aider à sortir de la voiture, complètement aveuglée par son tissu sur les yeux elle a perdu son sens de l’équilibre et il lui faut quelques instants pour retrouver quelques repères.Alex la guide en lui tenant son épaule, elle se sait nue, offerte aux potentiels regards et je sens qu’elle tente d’accélèrer le pas pour réduire son calvaire. Je tire sur la laisse pour lui faire comprendre que c’est moi son Maître qui fixe la cadence.Nous voilà enfin totalement à l’abri des regards dans le jardin de la maison qui nous reçoit.J’annonce alors que nous allons profiter un peu du jardin pour faire prendre l’air à notre chienne.Je propose à Alex de prendre Johan en laisse et de la promener un peu pour qu’elle se dégourdisse les jambes…Le spectacle est splendide, un homme ayant sa femme en laisse à l’extérieur… Après un petit tour, Alex revient vers moi me dit que le tour est fait est que nous pouvons maintenant rentrer.Je lui fais alors remarquer qu’il a oublié quelque chose. Il ne semble pas comprendre ma réflexion…Je suis obligé de lui expliquer que lorsque l’on sort sa chienne il faut en profiter d’être à l’extérieur pour la faire pisser…Ma réflexion semble le décontenancer. Je lui prends la laisse des mains et guide de mon mouvement Johan la soumise au-dessus de l’herbe.Elle a entendu, elle tente de résister mais elle ne peut résister à la traction du collier autour du cou…Son positionnement montre son rejet de s’humilier de la sorte devant son mari…Afin de remettre l’église au milieu du village, je viens derrière Johan et lui administre une magistrale gifle sur ses fesses. Le coup est rapide et efficace, le son de ma main qui claque résonne aux oreilles d’Alex.Dons son regard je sens toute la tendresse de son amour pour sa femme et son empathie pour elle dans ce difficile moment. J’ai incurvé ma main de façon à ce que le coup soit plus sonore que violent. Toutefois on peut clairement distinguer la marque de ma main sur les fesses blanches de Johan.Le string encore dans sa bouche a retenu le cri de douleur qui l’a traversé. Johan en signe d’acceptation de la situation commence à bouger pour se mettre accroupie mais je me place derrière elle et de mes pieds j’écarte les jambes de Johan afin qu’elle soit ouverte en un grand V inversé en restant debout.Pour rendre la situation encore plus perverse, je demande à Alex de se mettre en face de Johan pour mieux profiter du spectacle…La situation bloque Johan qui ne semble pas arriver à uriner… Le cuir de ma badine vient fesser la croupe de Johan de coup rapide et vif… Je viens proche de son oreille et lui annonce que je n’arrêterai pas mon supplice tant qu’elle n’aura pas PISSER ! Que c’est un ordre et que si elle veut gouter à la queue de son maître elle doit Obéir. L’effet conjugué de la badine et des mots de son maître la libère psychologiquement.On entend le flot libératoire tomber en cascade sur le sol… Les jets sont puissants et un orgasme violent traverse le corps de Johan. Plus psychologique que physique cet orgasme montre à Johan qu’elle est bien faite pour les plaisirs pervers. Alex vient soutenir Johan après cet effort intense et je lui demande de lui retirer le string qui la bâillonne et de s’en servir pour essuyer sa chatte. Il en profite pour lui enlever son bandeau, ses menottes et son attirail de chienne y compris son Rosebud.Le Jacuzzi extérieur et son eau à 36 C nous attendent juste à côté et j’invite Johan & Alex à s’y glisser pour se remettre des fortes émotions que nous venons de traverser.Je les rejoins quelques instants plus tard avec des coupes de champagne pour célébrer notre rencontre.Lorsque j’arrive Johan et Alex sont enlacés et échangent un baiser passionné reflétant leur amour l’un pour l’autre.Nous échangeons gaiement comme des amis de longue date.Johan se retrouve entre Alex et moi et commence à sentir nos mains sur son corps… Elle profite de ce moment de détente et s’abandonne aux douces caresses que nous lui prodiguons.Puis elle semble sortir de sa torpeur et commence à partir à la recherche de la queue de son maître qu’elle a tant envie de découvrir… Sa dextérité me fait rapidement bander et de ses doigts agiles elle branle les deux tiges dures en simultanée.Je ne m’abandonne pas trop longtemps à cette exquise caresse et je reprends rapidement mon rôle de Maître.Je me lève et lui présente mon dard tendu de désirs. Elle cherche le regard d’Alex pour obtenir l’autorisation de sucer cette bite qui n’est pas celle de son mari.Plus qu’un acquiescement, Alex pousse le visage de Johan sur ma queue. Elle sort sa langue afin de venir lécher et gouter ma queue. Je la sens lécher mon gland, glisser sur ma hampe pour venir me lécher les couilles. Je sens ses traces de salives couler sur ma queue gage que la demoiselle à quelques expériences dans le domaine… Je sens canlı kaçak iddaa qu’elle s’applique, mais son regard ne croise pas le mien. Je prends son visage en main pour l’obliger à me regarder dans les yeux et rendre la situation encore plus perverse.Alex semble apprécier le spectacle et se branle en matant le spectacle de voir sa femme se comporter en salope suceuse de bites…La garce commence à m’emboucher pour me prouver ses talents de pompeuse. Elle fait des va-et-vient sur ma tige mais je trouve que pour une petite salope de son niveau elle pourrait faire mieux, je commence donc à lui imposer le mouvement et à baiser sa bouche… Elle se laisse faire docilement bien que je sente que par moments elle tente de se dérober sous mes assauts qui viennent lui remplir la bouche et toucher sa glotte… Je vois dans son regard qu’elle se force à prendre le plus loin possible et qu’Alex l’a bien éduqué de ce côté-là car elle encaisse plutôt bien…Je veux voir jusqu’où ma soumise est une bonne chienne et je me retourne pour lui présenter mon cul. Elle ne se dérobe pas et vient me lécher le cul avec application. Je sens sa petite langue agile me dévorer l’arrière-train. Je me délecte de cet instant et complimente Alex d’avoir su dresser sa salope de cette manière.Je propose à Alex de finir cette séance de Jacuzzi par une double pipe. Nous venons donc présenter nos deux virilités à la hauteur du visage de Johan que se fait un plaisir de nous sucer par intermittence puis de rentrer nos deux glands dans sa bouche gourmande…Notre salope ayant passé avec succès le test de la pipe nous décidons de passer aux choses sérieuses et d’aller tester les installations intérieures… je profite de la sortie du Jacuzzi pour mettre Johan dans une position ou sa croupe nous est offerte. La tête en avant, le cul en l’air, nous avons une splendide vue sur sa chatte et sur son fessier. J’exploite cette position pour lui mettre quelques petites tapes sur les fesses. J’atténue toujours mes frappes par quelques douces caresses sur son cul rougi. Ma langue vient aussi atténuer la chaleur de mes coups. J’en profite pour venir tester la souplesse de sa rondelle étoilée de ma langue dardée. Je la sens s’ouvrir, frémir. Ma langue continue ses explorations en ouvrant le sillon de ses lèvres et en plongeant dans ses entrailles. La garce semble apprécier le traitement et mouille comme une belle salope… Il est temps de passer à l’intérieur…Nous rentrons à l’intérieur et nous nous séchons tout en finissant tranquillement nos coupes de champagne.Johan est dans les bras d’Alex, elle est rayonnante des plaisirs que nous lui avons fait subir mais n’a aucune idée des tourments que nous comptons lui infliger par la suite… Elle pense sans doute que la séance est terminée pour elle… Elle se trompe fortement.Histoire qu’elle n’oublie pas pourquoi elle est là, je lui demande de se mettre à genoux… Comme elle n’a pas compris que c’est un ordre et que mon changement de comportement est assez déstabilisant, je lui claque le cul pour lui rappeler qu’elle doit obéissance à son Maître !Ma main sur son fessier résonne dans la pièce. Je n’ai pas besoin de relever la main une seconde fois. La soumise sommeillante en elle a repris le dessus et elle se met à genoux en bredouillant des excuses. Elle essaie d’atténuer la douleur de ma claque sur ses fesses en se massant la partie rougie. Cela ne fait que m’exaspérer et je demande à Alex de la menotter de nouveau mais cette fois-ci les mains dans le dos. J’ordonne à Johan de baisser la tête en signe de respect pour son Maître et histoire de lui faire comprendre la discipline je décrète que dorénavant de me remercier d’un « Merci Maître » à chaque fois que je la rosserai. Je lui explique que si par malheur pour elle oubliait ce nouveau commandement je doublerais les sanctions infligées.Je demande ensuite à Alex de l’aveugler de nouveau en lui recouvrant les yeux du bandeau. Ceci fait, j’att**** Johan par les cheveux et j’attire son visage vers le sol. Elle se retrouve la bouche à la hauteur de mes pieds et je lui ordonne de me les baiser…Ma docile soumise se met au travail sans quémander son reste. Sa position a fait relever le cul de Johan, je demande à Alex d’en profiter pour lui remettre son Rosebud. Je lui dis que pour l’introduction il doit le faire selon mes directives. Bien que toujours excité, le cul de notre petite pute s’est refermé. Je l’informe qu’il a juste le droit de cracher une fois sur l’anus de la petite garce histoire de le lubrifier et qu’après il doit introduire le Rosebud d’un seul coup vif dans le cul de sa bien-aimée. Je préviens Johan et Alex que si par malheur l’intromission est ratée ou qu’elle doit se faire en plusieurs fois alors je me verrais dans l’obligation de rosser la Soumise. Alex sait que je ne plaisante pas, Johan est toujours en train de m’embrasser les pieds et a pris l’initiative de me les lécher en signe de totale soumission ; Alex tente d’accumuler le maximum de bave possible pour bien graisser la rondelle de sa pute. Il lui crache sur l’anus un maximum de salive qui dégouline le long de son sillon culier. On voit que la petite garce bien que n’ayant toujours pas cessé de lécher les pieds de son Maître tente de se concentrer, afin d’ouvrir son cul, pour faciliter l’introduction. On distingue le mouvement de la rondelle qui tente de s’ouvrir comme une corolle. Alex plante le Rosebud d’un mouvement énergique dans l’orifice le plus intime de sa femme. Johan, bien que préparée, est surprise par l’assaut et se retrouve projetée en avant la face sur mes pieds en poussant un cri d’étonnement et de douleur. Son trou du cul s’est ouvert sous l’introduction mais par un réflexe naturel, l’anus de Johan rejette ce corps extérieur que pourtant elle désirait tant en elle. Le Rosebud en retombant sur le sol fait un bruit métallique qui retentit dans la pièce. Pour Johan c’est le son qu’elle associera à la correction que je vais lui infliger. Je vois de la détresse dans le regard d’Alex, qui sait que par son acte manqué il est devenu le complice du tortionnaire de sa femme en lui offrant l’opportunité de la corriger sévèrement.Pour être honnête je n’en attendais pas moins et je me demande même si Johan n’a pas fait exprès d’éjecter le Rosebud pour se faire châtier. La cravache en main je dis à ma garce de garder la face contre sol et de maintenir son cul en l’air. Je récupère le Rosebud et l’introduit sans ménagement dans le cul de Johan. Je maintiens un peu de pression sur celui-ci pour qu’il reste enfin en place Elle pousse un couinement de douleur mêlé de plaisir. Je demande à Alex de bâillonner de nouveau Johan avec son string et j’annonce à la salope qu’en tant que sanction elle recevra 5 coups de cravache et que cette fois elle va vraiment tâter du cuir… Je lui conseille de bien serrer le cul car si jamais le Rosebud ressort elle se verra infliger 5 coups supplémentaires. Et ce jusqu’à ce son cul n’expulse plus le Rosebud. Je n’attends bien entendu pas son acquiescement et abats mon premier coup de cravache sur son séant offert. Elle encaisse son broncher. Le premier coup frappe la fesse gauche, le deuxième est pour la droite. A chaque fois, malgré le bâillon qui entrave sa bouche on devine le « Merci Maître » qu’elle tente de prononcer en accord avec les ordres que je lui ai communiqués précédemment ; ma soumise apprend vite et j’apprécie ! Des marques rouges colorent immédiatement son fessier. On voit qu’elle se concentre pour retenir l’oslibo à l’entrée de son anus. En bon Maître qui sait reconnaitre les efforts de sa petite salope mon troisième coup beaucoup moins violent est dirigé sur sa chatte, le bout du cuir vient fouetter son clito et électrise le corps de Johan… La sensation et la surprise sont telles que l’on voit le Rosebud amorcer uns sortie du cul de Johan. Heureusement pour elle la salope se reprend et canlı kaçak bahis resserre ses sphincters pour s’éviter le pire… Le Rosebud reprend sa position initiale et je vois Alex soulager de la réaction rectale de sa femme. Je souris de la situation et en bon pervers que je suis histoire de rajouter un peu de piment, j’avise Alex que c’est lui qui châtiera sa femme pour les deux derniers coups mais qu’il a intérêt à la corriger correctement sinon je doublerai la sanction.Je sais qu’en faisant cela, il sera plus violent que je ne l’aurai été par peur d’infliger une double peine à son tendre amour…Je vois de la rage contre moi en lui, lorsqu’il doit abattre la cravache sur le cul de sa femme, mais c’est elle qui en fait les frais…La petite pute encaisse la correction sans coup férir et je viens caresser sa tête en guise de récompense comme on le ferait avec son a****l de compagnie qui s’est bien comporté. Et en effet, comme une bonne chienne soumise elle vient chercher la caresse de son Maître. Alex tente lui d’apaiser le feu de la douleur sur son cul en lui caressant les fesses marquées par les coups de cravache.Je retire le string de sa bouche et je relève le bandeau de ma soumise. Je vois des petites larmes couler le long de ses joues. Si nous ne pratiquions pas ses jeux sans son autorisation, je penserais que ce sont des larmes de douleur, mais en plongeant mon regard dans le sien je vois que c’est plus que cela et je perçois le plaisir pervers qu’elle a à se faire soumettre… Pour me conforter dans mes pensées les premiers mots que ma salope prononce sont : « Merci Maître ». C’est aussi la confirmation qu’il y a encore un peu de marge pour la prochaine correction que je lui infligerai et que nos distractions peuvent continuer… Et comme l’on dit autant battre le fer pendant qu’il est chaud…Je profite donc de ma douce caresse sur sa tête pour enrouler sa chevelure dans ma main. De cette manière, je viens brutalement lui présenter ma virilité dressée à la hauteur de sa bouche. La petite garce docile sait d’instinct ce que j’attends d’elle. Elle sort sa langue et commence à me lécher la queue. Sa langue de salope est agile et elle sait bien l’utiliser. Elle me lèche la hampe puis les couilles. Je sens les filets de salive couler le long de ma tige. Elle vient me lécher et me téter le gland… Alex profite du spectacle de voir l’amour de sa vie en train de sucer une bite autre que la sienne, il se branle en regardant Johan sucer le Maître qu’ils ont choisi ensemble et il reconnaît en son for intérieur que sa femme aimée est vraiment splendide en pute soumise…Ma main toujours enroulée dans ses cheveux me permet de prendre le contrôle, et je profite de ce qu’elle soit en train de me suçoter le gland pour introduire soudainement une bonne partie de ma queue dans sa bouche. Cette intromission forcée la surprend et vient heurter sa glotte. Naturellement cela lui provoque un haut-le-cœur et elle tente dans un réflexe non contrôlé de s’abstraire de cette introduction forcée. La puissance de ma poigne sur sa tête la rappelle à l’ordre et je lui explique qu’elle va maintenant apprendre à satisfaire avec la bouche son Maître avec tous les honneurs qu’il se doit ! J’exige aussi d’elle qu’elle me regarde dans les yeux pendant que je l’éduquerais à cette profonde initiation buccale.Bien qu’elle nous ait montré quelques aptitudes orales auparavant, je sais que cette salope peut mieux faire et qu’il est temps d’utiliser tout son potentiel pour faire d’elle la reine de la gorge profonde !D’une main ferme je lui impose donc une pénétration buccale de plus en plus profonde. Je contrôle le mouvement pour permettre à chaque pénétration d’aller plus loin le long de sa gorge… Il faut qu’elle s’habitue, elle doit apprendre à déglutir en même temps que le passage de ma queue dans sa gorge pour éviter cette sensation de haut-le-cœur … La glotte est passée ! Je la félicite pour cette étape et je continue à prendre sa bouche en douceur mais fermement. A chaque passage mon gland va plus loin dans sa gorge. Ma tige qui progresse de plus en plus loin dans sa gorge l’empêche de respirer correctement. Je ressors ma queue et je replonge au fond de son orifice buccal. Elle profite des courts instants ou ma queue libère sa bouche pour aspirer de l’air, dans une réaction naturelle sa bouche pour se défendre de cette pénétration contre nature secrète de la bave qui coule le long de ma queue et qui ressort en longs filets de bave pour tomber sur la poitrine de ma suceuse de bites ! Je suis sans ménagement pour elle, je pilonne sa bouche, son regard dans le mien me permet de savoir jusqu’où je peux aller. Par moments je vois qu’elle est proche de la suffocation. Son regard et remplit de larmes mais en totale contradiction je vois dans ses yeux qu’elle m’implore de continuer à baiser sa bouche afin de satisfaire mes désirs pervers…Après de longues minutes de ce traitement ma salope me démontre que j’ai bien eu raison de miser sur son potentiel ! Johan arrive enfin à prendre toute la longueur de ma queue, je n’ai plus besoin de maintenir sa tête, la pute docile a pris le plie. Elle vient d’elle-même faire buter son visage contre mon ventre. Son regard embué est rempli de fierté d’avoir su répondre aux attentes de son Maître. Pour les devancer. Elle tente même de sortir sa langue pour lécher mes couilles alors que ma queue est totalement imbriquée dans sa bouche. Son visage, ses seins et son ventre sont couvert de ses secrétions buccales. Maintenant que le passage est bien fait, j’invite Alex à venir prendre ma place. Le salop n’a pas arrêté e se branler pendant que j’éduquais sa pute à la gorge profonde. Il l’encourage à avaler ma queue de plus en plus loin tout en la couvrant d’insultes obscènes.Il bande dur et la petite garce sait qu’elle va devoir faire encore des efforts car la tige de son mari est un peu plus longue que celle de son Maître. Elle sait que le petit centimètre de différence fera une grande différence au fond de sa gorge. Mais elle se doit d’honorer son homme à la hauteur de son Maître. D’avoir vu sa femme en pute docile se soumettre à son Maître a terriblement excité Alex et celui ne ménage pas sa salope. Il a vu le plaisir qu’elle a pris à se faire humilier et il la traite en conséquence. A son tour il vient forcer vigoureusement la gorge de sa femme et atteint des profondeurs qu’il était loin d’imaginer. Johan se surpasse et accueil enfin toute la longueur de la queue de son mari. Alex se déchaine, il traite sa femme de pute, de salope, de pompe à sperm !Je lui annonce donc que pour fêter sa première gorge profonde il doit se servir de sa femme comme d’une vide couille. Il ne se fait pas prier et amplifie ses mouvements. Il baise maintenant la bouche de sa femme sans ménagement. A la manière dont il se crispe, je comprends que son orgasme n’est pas loin… La pute l’a compris aussi et s’applique à emboucher complètement les 18 cm d’Alex pour lui tirer son jus de couille. A ce rythme-là il ne faut pas longtemps pour que premier jet vienne fuser dans la bouche de la garce. Elle recule pour ne garder que le gland en bouche, mais je viens fermement pousser sur sa tête pour qu’elle reprenne la totalité de la queue au fond de sa gorge. Elle tente de se soustraire à ma poussée mais je la maintiens en force et Alex se répand directement au fond de la gorge de sa femme. La tige de son homme bloque toute sa trachée et elle se retrouve comme asphyxié par les flots de sperm d’Alex. Pendant un court instant elle sent qu’elle est proche de l’évanouissement et elle imagine à ce moment-là qu’elle risque de mourir noyer par le sperm de son mari. Alex finit de déverser son flux de semence directement dans l’œsophage de sa femme. Le manque d’oxygène couplé à cette image perverse déclenche en elle un terrible orgasme qui la terrasse. Je relâche alors la pression et l’autorise enfin à respirer… Elle suffoque encore et aspire à pleins poumons des grandes foulées d’air frais pour reprendre ses esprits.Le visage dévasté par le plaisir elle s’affale sur le sol et entre deux souffles les premiers mots qu’elle prononce sont : « Merci Maître »

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32