Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

[Lu sur le Net] Tante Gisèle, maman, et leProtagonistes:Dany : Neveu de GisèleGisèle : Tante de DanyDiane : Mère de DanySerge : Un étudiantMichel : Un ami de DanyFlorence : La fille de GisèleSylvie : Copine de FlorenceSabine : Voisine de GisèleHélène : Une amie de GisèleJacques : Le cousin d’HélèneBlandine : Collègue de DianeCorine : Sœur de BlandineBernard : Patron de DianeLarissa : Femme de BernardVoici le récit de mes premières expériences sexuelles. Je n’oublierais jamais mon premier rapport sexuel. Je l’ai eu un beau jour d’été avec une femme mûre et expérimentée qui m’a ensuite donné une éducation sexuelle approfondie et initié à tous les plaisirs du sexe. Une femme que je n’oublierais jamais. Ma tante Gisèle.Chapitre 1 : Première expérience.Par cette belle journée d’été, je passe dire bonjour à ma tante Gisèle pour voir si elle a besoin de quelque chose, comme maman me l’a demandé.Lorsque j’entre dans la cuisine, ma tante est par terre, à genoux, en train de nettoyer le sol en carrelage de la cuisine.- Bonjours Tatie. C’est moi qui viens voir si tu as besoin d’un coup de main. Elle relève sa tête pour me dire.- Entre Dany, j’ai bientôt fini et suis à toi.Je m’approche de ma tante qui porte un petit débardeur léger et je ne peux m’empêcher de plonger mes yeux dans son large décolleté qui dévoile de belles rondeurs laiteuses. Jusqu’à ce jour je n’ai jamais regardé ma tante avec des pensées sexuelles, mais aujourd’hui ses seins et surtout ses gros tétons visibles sous le mince tissu captent mon attention.Étant jeune, 19 ans (et chaud lapin) ma bite commence à remuer dans mon short. Gisèle lève ses yeux vers moi et après un coup d’œil appuyé sur mon entrecuisse, elle sourit quand elle réalise ce qui attire mon attention. Apparemment ça ne la dérange pas et ça n’arrange pas mon état et ma bite s’allonge encore plus à l’intérieur de mon short.- Donne-moi ta main, Dany. Aide-moi à me relever.Ma tante vient d’avoir 42 ans et comme elle fait de la gym, je sais qu’elle n’a pas vraiment besoin d’aide.Elle me tend sa main et moi je reste debout devant-elle, immobile, reluquant sa poitrine avant de lui tendre ma main.Elle saisit ma main et commence à se soulever mais pour garder son équilibre elle s’agrippe sur l’intérieur de ma cuisse ce qui me provoque un léger gémissement.- Merci, tu es gentil, Dany.Puis elle me tourne le dos et se penche pour ramasser ses ustensiles de nettoyage. Elle présente alors devant mes yeux écarquillés un cul incroyable. Elle porte un mini short moulant avec aucun signe d’un sous vêtement quelconque. Ses longues jambes sont bronzées et musclées. Ce ne peut-être que de façon délibérée qu’elle me donne ce point de vue érotique en diable, car sans se redresser, elle tourne sa tête, secoue ses longs cheveux blonds et me regarde.Elle regarde surtout l’effet qu’elle a sur moi. Même gêné par son regard, je ne peux cacher mon érection qui fait rage. Cela ne la choque aucunement et elle me dit avec un beau sourire.- Dany, tu es serviable…mais tu n’es pas en train de te rincer l’œil ?Je réponds presque en murmurant,- Oooh, désolé Tatie. Je ne voulais pas… mais… mais… tu es si belle… si… magnifique !J’en bégaye et ça déclenche un doux rire qui sort de ses lèvres rouges.- Ne pas désolé, Dany. C’est de ton âge. Tu es un homme maintenant !Et tout en me disant ça, elle fixe ma bite bandée en léchant ses lèvres.J’ai envie de me sauver, mais je ne fais konak escort que rougir et du coup mon érection s’estompe.Ma tante se redresse et me dit.- Comment va ma sœur, Dany.Ma mère est en ce moment en clinique pour une petite intervention sans gravité mais elle rentrera probablement demain.- Ça va, mais tu la connais ! Elle est dans un lit d’hôpital et elle s’inquiète quand même de sa grande sœur qui est toute seule chez elle !Le mari de ma tante c’est barré en Afrique avec une très jeune fille café au lait qui lui a mis la main dessus (enfin, plutôt dans sa braguette) et elle l’a convaincu de l’emmener dans son pays natal. Je sais que depuis ma tante a eu plusieurs petits amis mais toujours discrètement et elle préfère apparemment rester seule chez elle. Sa fille Florence qui a tout juste 18 ans a loué un studio près de sa faculté et partage le loyer avec son petit ami- Et bien, Dany, si tu veux tondre ma pelouse, tu me ferais plaisir. Et pour la peine tu restes manger avec moi ce soir.Apres le dîner, ma tante et moi regardons un film à la télé. Un film pour ados qui parle de jeunes gens qui veulent avoir des relations sexuelles avec des filles, mais qui si prennent mal. Tout au long du film, je regarde en douce ma tante qui s’est changée pour une jupe taille basse et assez courte. Elle est même arrivée en talons hauts dans le salon ce qui accentue ses courbes et sa longueur de jambe.Quand elle s’est assise sur le divan en mettant ses pieds sous ses fesses, après avoir levé ses jambes pour retirer ses chaussures, j’ai de nouveau une belle érection. Putain ! Qu’est ce qui m’arrive ! Ma tante me fait bander !Et celle-ci ne fait absolument rien pour faire baisser ma tension. Bien au contraire, à chaque fois qu’il y a une scène de sexe, elle me regarde en accrochant mes yeux avec un sourire coquin.Le film terminé, je n’ai toujours pas débandé et ma tante doit sûrement le remarquer, vu la direction de son regard quand je me lève.- Dany, Il est tard. Tu devrais coucher là ce soir.Je n’ai pas te temps de répondre qu’elle est déjà sur pieds. Mon pénis saute encore une fois quand je la vois remettre ses talons hauts dans une position affriolante qui dévoile le haut de ses cuisses.- Suis-moi, Dany. On va préparer ton lit.Dit-elle avec un petit sourire mutin et en passant une main dans ses beaux cheveux blonds.Je cours si vite derrière elle que je bute sur la première marche des escaliers. Je tombe et pour ralentir ma chute, mes mains se sont posées sur ses fesses tellement agréables au toucher. Ma tête juste en dessous de sa jupe et je ne m’empêcher de regarder sa petite culotte bleu ciel.Nous restons comme ça pendant une seconde ou deux et je perds tout contrôle. Ma main gauche glisse sous sa jupe et remonte jusqu’à toucher son pubis qui, à ma grande surprise, est humide. Je l’entends gémir, mais elle sursaute et dit.- Veux-tu bien enlever ta main ! Petit coquin !Et elle monte rapidement en haut pour aller s’enfermer dans la salle de bain et verrouiller la porte.Je me retrouve vraiment dans une situation embarrassante et j’ai honte d’avoir fait ça. Comment je vais pouvoir me faire pardonner…Le cœur lourd, je vais dans la chambre d’amis, je me déshabille et j’essaye de dormir. Je me retourne dans mon lit pendant plus d’une heure mais je suis toujours excité et je ferais mieux de me soulager moi-même si je veux dormir. Je repousse le drap au pied konak escort bayan du lit et je commence ma branlette sans entendre la porte de ma chambre s’ouvrir.Deux minutes plus tard, j’aperçois ma tante qui entre en refermant doucement la porte.- Dany, promet moi que tu ne diras jamais, à qui que ce soit, ce que je vais te faire.Je n’ai même pas promis qu’elle s’agenouille à côté du lit et prend ma bite dans sa main. Sans me vanter j’ai une belle bite et elle fait plus de 18 cm en pleine érection.Elle commence à caresser mon long pénis d’une main, et de l’autre elle saisit mes couilles.- Oooohhhh, Tatie, c’est si boonnn, si tu continues je vais jouir tout de suite !- Ne jouis pas tout de suite, Dany ! C’est ta première fois avec une femme ?- Merde… non…heu…Oui!! Je n’en reviens pas que tu fasses ça avec moi !- Dany, pendant tout le film, tu n’as pas arrêté de bander et moi j’imaginais ton sexe entre mes mains. Et elle est belle ta queue ! Comme dans mon imagination. Je t’entendais te tourner et te retourner de ma chambre qui est juste à côté et je suis venu voir si tu avais besoin de quelque chose pour t’endormir. Quand j’ai ouvert la porte et que je t’ai vu en train de te branler…j’ai compris ce qu’il te fallait et je n’ai pu résister car moi non plus je ne peux m’endormir.Pour ta première fois, je ne vais pas te faire ça avec ma main. Avec une belle bite comme la tienne tu peux sûrement te faire branler par n’importe quelle de tes copines. Moi je vais te sucer comme une femme, et ensuite tu seras en mesure de tenir longtemps quand tu me baiseras. D’accord mon petit Dany ?- QUOI ! Tatie, NON! Tu ne peux faire ça! Si maman apprend ça elle va me tuer !- Pourquoi…tu veux lui dire…Et caressant ma bite lentement elle dit.- Oh mon Dieu, je n’ai jamais pensé qu’elle serait si grande!Mais ça ne lui fait pas peur car elle me saisit la queue à deux mains et glisse mon gland dans sa bouche et commence à me préparer avec sa langue qui tourne autour comme une folle.Au moment où ma bite se glisse dans sa bouche pour la première fois je gémis bruyamment,- Wouuhaaa, mon Dieu que c’est bon! Oooohhhh Tatie!Elle l’a retirée de sa bouche pour dire;- Et ça c’est rien par rapport à ce qui t’attend. Une bite comme la tienne demande une attention particulière et beaucoup d’effort.Rapidement, elle m’absorbe une fois de plus et recommence à s’occuper fiévreusement de ma queue.Pour l’instant elle n’arrive pas à prendre la totalité de ma grande bite dans sa bouche mais elle persévère. Petit à petit, elle va plus loin et elle finit par me prendre entièrement en pressant mes couilles d’une main pendant que l’autre me plaque contre elle.Je perds le nombre de fois où elle me fait des gorges profondes. Par moment j’ai l’impression de descendre dans sa gorge et qu’elle va étouffer, mais chaque fois elle récupère et ensuite reprend son incroyable pipe.Heureusement que je me suis branlé sous la douche avant de venir la voir, car elle aurait déjà reçue une belle giclée de sperme.En ce moment le dicton “plus c’est long plus c’est bon” est de circonstance. Long en temps pour moi… et long en bouche pour elle.Je suis même assez fier qu’il lui faut presque dix minutes pour qu’elle fasse éclater mes couilles mais elle semble si heureuse de me sucer que je résiste le plus longtemps possible.Mais je suis au bord.- Tatie…Attention… je vais…..Puis 2-3 secondes après- Ouuuhhhhh…çà escort konak va partir Tatiiieeee ! Arrête !Mais ma tante ne lâche pas le morceau! Bien au contraire, sa langue fait pleins cercles autour de mon gland et elle l’aspire de plus bel.- Putain, Tatie ! Je vais jouir! Dans ta bouche!Et c’est moi qui baise maintenant sa bouche avec force si bien que j’explose au fond de sa gorge en gueulant:- Ooooohhhhh, merde! Je jouiiiiiisssssssss… dans ta booouuuuuche!Et j’éjacule plusieurs jets de sperme à chaque pression de la main de ma tante sur mes couilles.J’essaye de retirer ma bite pendant ma jouissance mais chaque fois Gisèle me retient par les fesses et elle se renfile aussi vite que possible ma queue dans sa bouche et le plus profondément qu’elle peut.Sentant mes giclées diminuer, ma tante ralenti ses sucions et retire doucement ma bite de sa bouche en maintenant ses lèvres bien serrées autour afin de ne pas perdre de ma semence. Je peux même voir sa langue qui tourbillonne autour à l’intérieur de ses joues.Enfin, elle se penche en arrière, embrasse mon nœud puis lève la tête, ses yeux dans les miens, sa bouche ouverte pour me montrer le sperme encore à l’intérieur de sa bouche. Je grogne de plaisir devant cette vue hautement érotique et elle gémit en fermant sa bouche pour avaler mon jus.Elle rouvre la bouche pour fièrement me montrer qu’elle est vide et se lèche ses lèvres pour att****r les gouttes qui se sont écoulées sur les bords. Après un claquement de lèvres elle soupire:- Whaou! Dany! Si j’avais su que tu avais une telle bite, si grosse et si longue dans ton pantalon, et si savoureuse, je t’aurais sauté dessus depuis longtemps!Étant donné que la plupart des gars à l’école m’ont dit que leurs petites amies ne leurs permettent pas de cracher leur sperme dans leur bouche, ou qu’elles recrachaient en disant « beurk», la réaction de ma tante me pris complétement au dépourvu.- Tu veux dire que ça te plait que je jouisse dans ta bouche?- Oh mon Dieu! Ouiiiii! J’adore ça!Et elle embrasse à nouveau mon gland avant de dire,- Tu m’as envoyé une quantité de sperme beaucoup plus importante que mes derniers amants. Dany, c’est si délicieux ! Je pourrais sucer ta bite toute la journée si tu me laissais faire.- Ooooh, pourtant les filles n’aiment pas ce genre de choses!- Les petites filles ou les pucelles peut-être pas, mais moi je suis une femme et j’adore sucer et sentir un sexe qui se gonfle dans ma bouche avant de jouir pour finir par se vider en sautant de joie. Et ton jeune sperme est succulent ! Si tu ne regrettes pas d’avoir laissé ta Tatie te faire ça, j’espère que tu me permettras de recommencer de nombreuses fois !- tu parles! Comment veux-tu que ça me dérange! Surtout n’hésite pas à m’éclater la bite à n’importe quel moment si tu as soif !- Crois-moi, Dany, je vais en profiter, répond-t-elle en relevant mon short.Se redressant, elle me prend par le cou et me roule un patin d’enfer qui me surprend un peu et elle le ressent.- Hey, si je peux sucer ta grosse queue, je peux aussi te rouler une galoche quand j’ai fini !- T’as parfaitement raison.Et c’est moi qui reprends ses lèvres pour lui faire un baiser langoureux. Un baiser d’amoureux.Ma tante a forcément l’expérience d’une femme mûre qui aime les plaisirs sexuels. Au lieu de me branler une nouvelle fois pour rendre mon sexe de nouveau dur, elle sent que j’ai envie de voir son corps magnifique pour découvrir ses parties les plus intimes. Elle grimpe au pied du lit et pose comme un modèle de « LUI » en page centrale. Elle balaye ses longs cheveux blonds derrière sa tête, soulève sa jupe lentement et me regarde avec un sourire canaille qui en dit long sur la suite des festivités.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32